Jusqu’au 30 juin, remise de 30% sur toute la gamme avec le code promo FRESCO2022

Frescoryl Dentifrice naturel à croquer en pastille ou en poudre

Les français et le snacking

Le snacking, une mode bien installée

L'anglicisme « snacking » évoque la notion de consommation hors repas (notion d'ailleurs pour laquelle les anglais préfèrent eux utiliser l'expression française « prêt à manger », ironique non ?). A l'origine, le terme de snacking évoque plutôt l'idée du grignotage, les fameuses chips mangées devant la TV, le yaourt consommé au bureau entre deux réunions ou le sachet d'amandes grignotées dans le bus… Mais avec l'essor du snacking en France depuis les années 2000, il a pris une nouvelle dimension et englobe aujourd'hui deux idées ou deux façons de consommer différentes, le snacking sauvage et le snacking intelligent.

Le snacking sauvage, c'est l'encas, le fameux grignotage pris à la va-vite comme une salade ou un sandwich thon-salade, et le snacking intelligent, c'est plutôt le substitut de repas. Bien que différentes, ces deux notions comportent néanmoins des marqueurs communs :

  • une facilité de préparation,
  • une facilité de prise en mains,
  • la possibilité d'être mangé en dehors de la table
  • et la possibilité d'être consommé sur le pouce à tout moment.

Ce sont là les codes du snacking, auxquels nous pourrions ajouter les notions de prix et de rapidité de service, puisque pour être qualifiée de « snacking », une offre doit pouvoir être servie rapidement (en moins de 30 minutes) et être proposée à un prix attractif.
Sous forme d'encas ou de substitut de repas, le snacking est partout, il s'est immiscé dans tous les foyers, sur tous les points de vente et dans tous les univers de la restauration, du fast food à la restauration traditionnelle (avec vente à emporter) en passant par la boulangerie ou le fast good. Beaucoup moins synonyme de malbouffe qu'avant, le snacking est aujourd'hui pleinement intégré à la culture française et à nos habitudes de consommation.

Le marché du snacking

Oui, le snacking est partout et sur tous les circuits, à tel point qu'il représente aujourd'hui 30% de tout ce que nous mangeons ! Bien qu'il touche plus particulièrement le créneau du déjeuner (70% des actifs optent pour le snacking à la pause déjeuner) on le retrouve dans tous nos moments de consommation, du petit-déjeuner au dîner en passant par le goûter et l'apéro. 92% des foyers français déclarent consacrer 10% de leurs dépenses alimentaires à ce mode de consommation, avec des paniers moyens allant de 7,30€ à 13,50€ selon le circuit de distribution :

  • Boulangeries 7,30€
  • Super et Hyper marchés 7,80€
  • Restauration rapide 9,70€
  • Livraison 11,90€
  • Restauration à table à emporter 13,50€

Le cas des boulangeries est d'ailleurs un cas très intéressant, révélateur de la tendance : en 2013, 50% des boulangeries avaient une offre de snacking contre… 96% aujourd'hui ! Les boulangers sont les premiers artisans des métiers de bouche à s'être emparé de l'opportunité du snacking et aujourd'hui, ils réalisent en moyenne 40% de leur chiffre d'affaire sur cette offre. Une belle performance, d'autant plus que la consommation de pain a diminué de -25% en 10 ans, signe que les acteurs de la boulangerie ont su s'adapter, se réinventer et se renouveler pour répondre aux nouvelles habitudes des français et créer de nouveaux rendez-vous de consommation.

7 raisons qui expliquent le succès du snacking en France

Le site restoconnection.fr recense les 7 raisons qui expliquent le succès de cette tendance :

  • Réduction du temps alloué à la pause déjeuner (en moyenne 30 minutes)
  • Déstructuration des repas : dans les restaurants avec service à table, la structure classique « entrée – plat – dessert » ne pèse plus que 13% des repas et les français grignotent davantage, totalisant jusqu'à 5,5 prises alimentaires par jour, au lieu des 3 prises « classiques » (petit-déjeuner, déjeuner et diner)
  • Apparition et création de nouveaux moments de consommation : brunchs, snacks, en-cas, gouter, tea-time, collation, apéritifs dinatoire…
  • Augmentation du nombre de célibataires : 35% des français vivent seuls selon l'Insee et en quarante ans, le nombre de célibataires aurait tout simplement doublé. Au-delà des chiffres, il faut bien le dire, les Français sont de plus en plus épris d'individualisme, de liberté et d'indépendance.
  • Progression de la population active féminine. Les femmes ont donc moins de temps aujourd'hui à consacrer aux tâches ménagères quotidiennes dont la cuisine fait partie.
  • Des modes de vie de plus en plus urbains, nomades, pressés et connectés, rendant plus difficile la gestion du temps entre le travail, les transports, les loisirs et les obligations familiales.
  • Et enfin, une baisse du pouvoir d'achat constatée dans la plupart des foyers français : selon l'OFCE, les ménages français ont perdu en moyenne 440 euros par an de revenu disponible depuis 10 ans.

L'équation est simple… Moins de temps pour manger + plus d'individualisme + plus de nomadisme + baisse du pouvoir d'achat = un besoin croissant d'opter pour des formules qui libèrent le temps consacré aux loisirs, à la famille et aux transports, pouvant se manger sur le pouce, à tout moment et partout, en portions individuelles et à des prix accessibles.

Frescoryl suit la tendance Snacking

En 2018, le magazine France Snacking  ne se trompait pas en décernant le prix du Snacking d’Or à Frescoryl, dans la catégorie Concept Produit.

Frescoryl accompagne effectivement les personnes adeptes de la pause déjeuner, courte, hors-domicile, et parfois dans les lieux les plus extrêmes. Nomade par excellence, Frescoryl apporte praticité, hygiène et naturalité auprès de ses utilisateurs. Quoi de plus agréable que de pouvoir retrouver fraîcheur, bien-être et confiance après un repas avalé sur le pouce ? Frescoryl prolonge le plaisir d’un bon repas et réduit les contraintes liés aux soins des dents et à la mauvaise haleine.

Manger vite, oui, mais manger bien et manger sain ! Tel pourrait être le crédo des Français actifs et pressés d'aujourd'hui ! 

Nul doute que le comprimé Frescoryl, à base d’ingrédients naturels et sans additifs les accompagnera dans leur quotidien !

 

Un dentifrice innovant sans eau ni brosse

Frescoryl, dentifrice naturel à croquer, sans eau ni brosse, s’utilise n’importe où, n’importe quand. Il vient en complément du brossage traditionnel.
Il ne comporte ni fluor, ni paraben et rafraîchit l’haleine.